Management Package
Version imprimable

REPERES CHIFFRES




Il est difficile de dégager des standards en matière de Management Package. Le croisement des hypothèses conduit à de nombreux résultats de négociation.
Il faut tenir compte des éléments suivants :

- taille de l’entreprise ;
- pedigree du Manager et ressources financières de ce dernier ;
- niveau de participation actionnariale du Manager dans l’entreprise ;
- typologie de l’actionnariat ;
- culture d’entreprise et du secteur économique concerné ;
- maturité de l’entreprise (amorçage, développement, redressement, etc.).

Voici néanmoins, à titre purement indicatif, quelques repères chiffrés

Ils n’ont pas la prétention de fixer des règles ou de prédéterminer le résultat d’une discussion sur un Management Package.

15 % : c’est souvent le plafond de participation au capital réservé aux salariés non Managers.

5 à 15 fois :
c’est souvent l’objectif de multiple d’investissement des Managers détenant moins de 5-7 % du capital d’une entreprise majoritairement détenue par des investisseurs financiers quand ces derniers atteignent eux-mêmes un multiple satisfaisant. Naturellement, cet objectif de multiple varie en fonction de la répartition entre le sweet equity, l’endettement de la holding de reprise et la mise de fonds initiale du Manager.

15% à 25 % :
c’est, dans des contextes déterminés, la fourchette de taux de rétrocession de plus-value consenti par les investisseurs financiers aux Managers minoritaires au-delà d’un certain seuil de multiple d’investissement et/ou de taux de rendement interne (TRI).

1 à 3 ans de salaire : c’est l’investissement personnel que demandent habituellement les investisseurs financiers aux Managers pour financer la composante actionnariale de leur Management Package.

Lu 2462 fois